Catalogues

Thèmes

retour à Multifilières

Le Frelon asiatique

Historique et répartition géographique

Originaire du continent asiatique, l’espèce a été introduite en France en 2004 dans la région Aquitaine. Elle a très certainement été importée de Chine avec des marchandises (poteries). Depuis, elle s’est répandue rapidement vers l’est et le nord pour occuper aujourd’hui près de la moitié sud-ouest de la France.

En 2011, l’espèce a été observée pour la première fois sur plusieurs communes du département de l’Ardèche.


Impact sur la filière apicole

Les frelons asiatiques ont un fort impact sur les ruchers car non seulement ils prélèvent des abeilles mais ils provoquent aussi, par leur présence permanente devant les ruches, un arrêt de l’activité de butinage. Si ses réserves de miel deviennent insuffisantes, la colonie d’abeilles peut mourir de faim au cours de l’hiver suivant.


Comportement et risques pour l’homme

Le frelon asiatique est peu agressif envers l’homme lorsqu’il est en solitaire. Sa piqure n’est pas plus dangereuse que celle d’une guêpe ou une abeille. Par contre, il va défendre son nid si on s’en approche.


Classement

Le frelon asiatique a été classé dans la liste des dangers sanitaires de 2ème catégorie le 28 décembre 2012.


La surveillance

Dès la première découverte du ravageur en Ardèche, la FREDON Rhône-Alpes, en lien avec les Groupements de Défense Sanitaire Apicoles (GDSA) départementaux, a mis en place un réseau de surveillance régional.

Le piégeage de détection s’effectue avec des pièges sélectifs afin de réduire l’impact sur les populations d’insectes non cibles. Ils sont installés à partir de juillet à proximité de ruchers afin de déterminer l’aire de présence du ravageur. L’attractif utilisé est du jus de cirier fermenté, choisi, lui aussi, pour sa sélectivité.


Documents liés

Pour tout renseignement n’hésitez pas à nous contacter ou à consulter nos fiches techniques :