Catalogues

Thèmes

retour à Arboriculture

Lutte contre la Mouche du brou de la noix

Zoom sur l’insecte

plus de détails concernant l’insecte et son cycle de développement

Dernières infos…

La mouche du brou de la noix, Rhagoletis completa, est un insecte qui affecte les noyers en établissant son développement larvaire dans la partie charnue du fruit – le brou de la noix. Dans les vergers où elle est présente, les dégâts peuvent être très importants. En Rhône-Alpes, elle a été découverte en 2007.

La mouche du brou de la noix était concerné par la lutte obligatoire jusqu’en 2013. Suite à la demande des professionnels, l’insecte a changé de statut réglementaire par arrêté ministériel du 9 septembre 2013 : il n’est plus de lutte obligatoire sur tout le territoire français, mais uniquement dans les régions ou départements désirant l’y maintenir.

En Rhône Alpes, la lutte n’est plus obligatoire. Il n’y a plus d’avis de lutte obligatoire émis par le SRAl Rhône-Alpes. Afin d’accompagner les producteurs, un réseau de piégeage est maintenu, piloté par la Chambre d’Agriculture 38 et coordonné par la FREDON-RA pour continuer d’informer les producteurs et les aider à gérer la lutte via l’émission de bulletins spécifiques en saison.



Le réseau collectif

Le réseau collectif est l’ensemble des pièges répartis sur le bassin de production et choisis spécifiquement afin d’apporter une information générale de la situation aux producteurs. Les observateurs volontaires reçoivent un kit de piégeage et chaque piège fait l’objet d’un relevé bi hebdomadaire transmis à la FREDON. La masse d’information ainsi capitalisée par la FREDON permet de déterminer en saison le plus précisément possible les communes avec début de vol ou vol confirmé du ravageur. Ces informations sont ensuite relayées par la Chambre d’Agriculture 38 aux nuciculteurs

Télécharger la carte du Réseau collectif 2014 au format pdf




Le piégeage à la parcelle

Piège de mouche du brou de la noix (Penol)

En dehors du réseau collectif, la pose de pièges sur les parcelles est la stratégie à privilégier afin que le producteur puisse détecter en temps réel la présence de mouche du brou et affiner localement ses périodes de traitement au verger, ou ne pas les réaliser le cas échéant. Les pièges sont dits “chromatiques” : ce sont des plaques jaunes engluées qui attire la mouche du brou par leur couleur. Ces plaques sont à remplacer en moyenne toutes les trois semaines afin de garantir leur efficacité.


Documents liés