Catalogues

Thèmes

retour à Collectivités

Le Chancre Coloré du Platane

Le chancre coloré est une maladie grave qui cause la mort chaque année de nombreux platanes. Le champignon responsable de cette maladie est classé parasite de lutte obligatoire ce qui signifie qu’il n’existe pas de moyen de lutte efficace, et que le signalement de tout sujet contaminé ainsi que la mise en place des méthodes de lutte sont obligatoires en tout temps et en tout lieu.
L’agent responsable de cette maladie est un champignon, Ceratocystis  platani.

Biologie

Cette maladie incurable qui touche uniquement les platanes, décime les arbres en bonne santé dans un intervalle de temps entre 3 et 7 ans. La contamination se fait par l’intermédiaire d’une plaie sur le système aérien mais également à travers les soudures qui s’opèrent entre les racines des arbres voisins (anastomose racinaire). Au niveau biologique, le champignon s’installe dans les vaisseaux du bois où il se nourrit de la sève et obstrue ainsi ces canaux. Ceux-ci  n’assurent plus leur rôle d’alimentation, l’arbre s’assèche et meurt inévitablement.
Le champignon se transmet de proche en proche par l’intermédiaire de facteurs climatiques,  (vent, pluie…), des interventions humaines qu’elles soient sur l’arbre (taille, arbre utilisé comme support…) ou dans son environnement (terrassement, travaux de voirie…).

La présence de cours d’eau aggrave considérablement le pouvoir de contamination, et le transport des bois contaminés peut également véhiculer le champignon.

Symptômes

A l’échelle de l’arbre, l’alerte est donnée par un dépérissement très localisé. Celui-ci concerne les parties de l’arbre qui ne sont plus alimentées, et peut se limiter à une charpentière.

Le diagnostic est confirmé au niveau du bois (tronc-branches maitresses) où l’on observe des lésions qui correspondent aux zones de nécroses. Les colorations de ces plages sont de couleur bleues-violacées. Elles correspondant à une plage brune sous écorce.

Ces colorations bleutées ont la forme de flamme et peuvent être très diffuses. Elles sont davantage visibles sur bois mouillé.

Un platane affecté par le chancre coloré ne perd pas son écorce. Celle-ci se craque en forme de “puzzle” et reste adhérente au tronc.

Sur un arbre abattu, des traces caractéristiques apparaissent. Des stries noires sont visibles sur la coupe transversale, elles rayonnent entre le coeur et la périphérie.

Le statut réglementaire de ce parasite, impose que la contamination soit confirmée par l’analyse  d’un échantillon. Celui-ci doit alors être prélevé par un organisme reconnu et l’analyse réalisée par un laboratoire habilité.

Lutte

La lutte contre le Chancre Coloré fait l’objet d’un arrêté ministériel du 22 décembre 2015 : il n’y a pas d’autre solution que d’abattre les arbres contaminés ainsi que leurs proches voisins (rayon de 35 m minimum), selon des procédures sévères de désinfection, de transport et d’incinération. Un chantier d’abattage de platanes contaminés par le chancre coloré, doit faire l’objet d’une déclaration de travaux préalable auprès de la DRAAF/SRAl. Vous pouvez consulter le site de la DRAAF SRAl Auvergne Rhône Alpes pour plus d’informations sur la réglementation en vigueur http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Chancre-colore-du-platane

Lors de toute intervention dans une zone contaminée, une désinfection à l’aide d’un produit phytopharmaceutique fongicide autorisé est de rigueur (liste des produits consultables sur simmbad.fr)

Le meilleur moyen de lutte contre ce fléau est donc une surveillance régulière des platanes, afin de déceler au plus vite les éventuels cas de contaminations. Un diagnostic précoce des arbres permet d’éviter une extension de la maladie à l’ensemble du patrimoine arboré.

N’hésitez pas à nous contacter pour un diagnostic

Historique

La maladie a été introduite en France à la fin de la 2nde guerre mondiale, à l’occasion du débarquement de caisses de munitions . Signalée à Marseille  en 45, elle est réellement identifiée dans les années 70. Elle est responsable de la mort de milliers de platanes dans les Bouches du Rhône et le Vaucluse. Ce n’est qu’au début des années 70 que les autorités locales décideront d’agir.

Le Chancre Coloré du Platane est aujourd’hui présent sur plusieurs régions françaises dont la région Rhône Alpes depuis près de 20 ans. Dans les années 90, il est signalé au nord de Lyon et en Corse. Il investit la région Languedoc Roussillon.

Ces 10 dernières années la maladie s’est étendue en région Midi-Pyrénnées affectant de façon dramatique le canal du midi, site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.


En Région Rhône-Alpes

Le chancre coloré est largement présent sur le territoire rhônalpin où il a été repéré pour la 1ière fois en 1992 dans le Rhône et en 1994 dans le département de l’Ain.

Historiquement présente en zone urbaine (Lyon, Villeurbanne et Bourg en Bresse) , cette maladie s’est progressivement installée sur des communes plus rurales et sur des alignements en bord de routes départementales.

En progression constante depuis son apparition, le chancre coloré du platane est aujourd’hui présent sur 7 départements.  Voir la carte des communes contaminées

Depuis 1992, près de 1300 platanes ont été abattus en Rhône-Alpes,  et près de 50 000 en France depuis 50 ans !


Vous avez besoin d’une information, d’un diagnostic ?    -   CONTACTEZ-NOUS