SHARKA : bilan de la campagne de prospection 2019

La sharka est une maladie virale causée par le Plum Pox Virus. Elle est incurable et altère la qualité des fruits des arbres contaminés (pêchers, pruniers et abricotiers) jusqu’à les rendre impropres à la consommation. Elle ne peut être prévenue ou traitée par aucun traitement phytosanitaire. Le seul moyen de lutte efficace est de limiter la pression du virus sur les zones contaminées, par observation visuelle des symptômes, puis d’en limiter la propagation à l’ensemble des zones de production par l’arrachage des arbres contaminés. La Sharka est détectable sur rameaux et fleurs sur la période de février-avril, puis sur feuilles et fruits sur la période de mai-juillet.

FREDON Auvergne Rhône-Alpes réalise la surveillance des vergers sensibles à la maladie de la Sharka sur les départements de l’Ardèche de la Drôme, de l’Isère et du Rhône.


Objectifs de surveillance 2019 :

  • La surveillance des zones à risque : zones définies en fonction des contaminations Sharka observées les années précédentes.
  • La surveillance des zones indemnes de la maladie sur un sixième des surfaces (on parle de sixième rotationnel).
  • La surveillance des jeunes plantations (jusqu’à la 3ème feuille), la surveillance des environnements de pépinière et des vergers donneurs de greffon.


Chiffres clés 2019

Période :

La prospection Sharka sur rameaux et fleurs se fait uniquement sur pêchers ; elle s’est déroulée du 21 février au 27 mars dans certaines zones contaminées des quatre départements concernés.

La prospection sur feuilles et fruits se fait sur les espèces pêcher, abricotier et prunier. Elle s’est déroulée du 02 mai au 28 juin.

Surfaces prospectées et contaminations :

Environ 6 130 ha ont été prospectés au sol, et environ 2 170 ha en passage supplémentaires, soit un total de 8 300 ha prospectés pendant la campagne 2019. 1695 arbres contaminés ont été détecté cette année.

1 809 détenteurs de prunus ont été contactés dans les zones à risque et dans la zone rotationnelle pour la surveillance de leurs arbres. Les arboriculteurs concernés par un engagement ont pu choisir un mode de prospection dit délégué (où la totalité de la surveillance de leurs parcelles est déléguée à une équipe FREDON) ou encadrée (les arboriculteurs fournissent du personnel qui prospectera, encadré par un inspecteur FREDON).

Détail par département :

Bilan Sharka 2019
Département Surface (ha) Nbre arbres contaminés
Ardèche 828 99
Drôme 6667 1424
Isère 548 161
Rhône 252 11

Pour rappel, tout arbre détecté contaminé doit être arraché ou coupé et dévitalisé dans un délai de 10 jours.


Qualité de la prospection :

Objectif : S’assurer que le dispositif de prospection Sharka en encadrée reste efficace et de qualité
Dans un contexte de situation sanitaire maitrisée, et de forte baisse des contaminations, FREDON a reconduit son dispositif de renforcement de la prospection encadrée mis en place l’an passé.

Principe : l’équipe d’arboriculteurs est encadrée par deux inspecteurs FREDON (au lieu d’un). Echantillonnage de parcelles situées en zone contaminées par la sharka.

Environ 15 % des surfaces prévues en encadré concernées par ce dispositif.


Focus sur la période rameaux fleurs 2019

La maladie se repère sur les fleurs de pêchers rosacées pendant la période février-mars. Elle se caractérise par des stries fuchsia sur les pétales (cf Figure 1).

fleurs de pêcher présentant des stries fuchsia, symptômes types du virus de la Sharka - source : FREDON AURA

412 ha de pêchers ont été surveillés sur rameaux et fleurs. Au total, 414 arbres contaminés ont été trouvés au cours de cette période.

Détail par département :

Bilan Sharka Période Rameaux – Fleurs 2019
Département Surface (ha) Nbre arbres contaminés
Ardèche 7.5 16
Drôme 373 373
Isère 29 19
Rhône 3.2 6