Sharka : plan de surveillance 2017

La prospection Sharka 2017 : période feuilles/fruits

La Sharka, organisme nuisible réglementé, est un virus transmis par les pucerons aux arbres du genre prunus (abricotiers, pêchers et pruniers). Les symptômes de la maladie sont visibles sur rameaux de pêchers, sur fleurs (pêchers de type rosacés seulement), sur feuilles et fruits. Les conséquences de la présence de la maladie sont à long terme une diminution de la quantité et de la qualité des fruits récoltés jusqu’à les rendre impropres à la consommation.

La Commission Régionale Sharka du 9 mars 2017 qui s’est tenue à la DRAAF/SRAl Auvergne-Rhône-Alpes a défini les orientations suivantes :

-          Surveillance des parcelles contaminées et des parcelles dans l’environnement proche
-          Surveillance des parcelles dans une zone de 2,5 Km autour des contaminations
-          Surveillance du verger en zone indemne, à hauteur du tiers rotationnel
-          Surveillance visant à sécuriser les plantations : Environnement de pépinière et
            jeunes plantations (2015-2016-2017)
-          Passages supplémentaires dans les zones à risque ou à sécuriser

Les objectifs en termes de surface sont :

-          7347 ha en surface au sol soit près de 73% du verger rhônalpin
-          3537 ha en passages supplémentaires


Consultez la carte des zones de prospection Sharka 2017

Consultez le bilan régional 2016 présenté en commission régionale


La majorité des surfaces sera prospectée pendant la période feuilles/fruits. La période prévisionnelle de prospection s’étend du 17 avril 2017 au 30 juin 2017. Un avis de passage sera envoyé à chaque détenteur de végétaux concerné par la prospection en 2017.

 

Bilan Prospection Rameaux / Fleurs :

La surveillance sur rameaux et fleurs de pêchers a été menée comme chaque année dans le département de la Drôme et sur quelques parcelles en Isère. L’’intérêt sanitaire de cette surveillance est la découverte de pêchers contaminés par la Sharka avant le vol des pucerons, principal vecteur de la maladie. La surveillance sur rameaux et fleurs de pêchers a eu lieu entre le 13 février et le 28 mars 2017. Cette prospection a été réalisée sur près de 440 ha et 805 pêchers contaminés ont été détectés pendant cette période.