Flavescence dorée : des symptômes très précoces en Rhône-Alpes

Cette année, la flavescence dorée de la vigne s’est manifestée de façon précoce et atypique sur les vignobles de la région.

Dès le début du mois de mai, nous étions alertés par les viticulteurs de la présence de symptômes atypiques sur le foyer de Lachassagne (69) puis, un peu plus tard, dans le sud de la Drôme.

De nombreux ceps présentaient des pousses chétives avec un feuillage plus clair et une absence de raisins sur la plupart des rameaux.

Des analyses de raisins et de feuilles prélevées au moment de la floraison ont permis de confirmer qu’il s’agissait bien de flavescence dorée. Ces analyses ont été réalisées par les laboratoires de l’ANSES et de l’INRA.

A la fin du mois de juin, les symptômes classiques de la maladie (coloration et enroulement du feuillage, dessèchement des grappes, non aoutement des bois) ont commencé à apparaitre sur les différents vignobles et devraient être bien visibles dès la mi-juillet.


Sur le foyer de Lachassagne, ce sont environ 500 ceps qui présentaient ces symptômes atypiques au printemps. Mais il est fort probable que le nombre de ceps malades augmente fortement durant l’été avec l’expression des symptômes classiques de la maladie.

Nous sommes donc en présence d’un très gros foyer que les quelques ceps observés l’année précédente ne laissaient pas forcément présager.

Il est donc important que tous les viticulteurs des communes environnantes se mobilisent au début de l’automne afin de réaliser une prospection de qualité pour espérer éradiquer la maladie avant qu’elle ne se répande dans le vignoble

Si vous observez des symptômes sur vos parcelles, n’hésitez pas à contacter la FREDON ou la FDGDON de votre département pour signaler vos observations, même si vos parcelles se trouvent éloignées des zones de lutte actuelles. Un technicien pourra se déplacer pour confirmer les symptômes et réalisera des prélèvements de feuilles pour analyse.

Lien : page FREDON-RA sur la Flavescence dorée