Frelon asiatique : bilan 2013

LE FRELON ASIATIQUE PROGRESSE PEU MAIS SE CACHE MIEUX

La présence du frelon asiatique en Ardèche est avérée depuis 2011 mais chaque saison nous apporte son lot d’informations et vient parfois contredire ce que nous croyions acquis l’année précédente.

L’année 2013 a commencé comme la précédente avec un climat froid et humide peu propice au développement des colonies de frelon asiatique. La fondation des nids a certainement été retardée, ainsi que leur développement. Le ravageur est donc resté très discret durant le printemps puis durant l’été, périodes peu propices au grossissement des nids.

C’est sur la commune de Soyons que le premier nid de l’année a été observé en Août. Mais ensuite, très peu de signalements nous sont parvenus.

Il a fallu attendre le mois d’octobre pour que les apiculteurs du sud du département repèrent des frelons venant chasser devant les ruches, avec parfois un impact non négligeable sur les colonies. Des prospections ont été organisées par les référents locaux et les apiculteurs concernés, mais avec peu de succès puisqu’un seul nid a été découvert sur la commune de Rochecolombe. Le relief accidenté et la végétation épaisse ont eu raison de l’opiniâtreté des apiculteurs.

Sur le foyer de Soyons-Charmes, là aussi, les signalements sont restés rares. Un deuxième nid, bien que localisé assez précisément en octobre, n’a pu être découvert qu’à la fin du mois de décembre, après la chute des feuilles. En 2012, les nids se trouvaient tous dans la plaine, près du Rhône. En 2013, aucun nid, ni aucun frelon n’ont été signalés sur cette zone, les fondatrices ayant préféré s’installer sur les reliefs dominant la vallée, certainement moins exposés au vent et à l’humidité, mais plus difficiles à prospecter.

La saison 2012, avec la découverte de plusieurs nids lors des prospections organisées, avait pu nous faire penser que la lutte contre le ravageur était possible avec un peu d’expérience et une bonne organisation. En 2013, le constat est moins positif, peu de nids ont été localisés et détruits à temps.

L’année 2013 aura aussi vu la découverte de plusieurs nids de frelon asiatique dans le département de la Drôme.

Le premier a été découvert en août sur la commune de la Baume de Transit. La colonie s’était installée sous l’avancée de toit d’une maison.

Les deux autres nids ont été découverts tardivement durant l’hiver, le premier sur la commune de Donzère, le second sur celle de Lemps.

Frelon asiatique : situation Ardèche/Drôme au 18/03/2014





Ce dernier nid a été observé au mois de mars 2014. Situé à 800 mètres d’altitude, il était de petite taille et en très bon état, ce qui était étonnant car, habituellement, les oiseaux (pies, mésanges) détruisent progressivement le nid durant l’hiver pour se nourrir des larves, dès que la colonie est trop faible pour en organiser la défense. Il a été décroché par les apiculteurs locaux qui ont pu observer la présence d’adultes et de larves.

L’hiver clément que nous venons de passer, associé à des périodes de fort vent du sud, nous laissent donc craindre une progression de Vespa velutina vers le nord et l’est, le long des principaux cours d’eau.

La lutte contre le frelon asiatique va se poursuivre en 2014 et l’expérience acquise nous permettra de réfléchir afin d’améliorer l’efficacité des prospections. Le réseau de référents mis en place en Ardèche depuis 2 ans ayant montré son efficacité, ce modèle sera généralisé à l’ensemble de la région au fur et à mesure de l’avancée du ravageur.

Espérons que, de son côté, la recherche progresse pour disposer dans les années à venir d’outils plus efficaces dans la lutte.

Télécharger la carte “situation Ardèche/Drôme au 18/03/2014″ au format pdf